Tag Archive: sommeil


On dit que la nuit porte conseil, ce n’est pas l’impression qu’elle me donne le matin au réveil. Qui aujourd’hui se lève en se disant :
« tous mes problèmes sont résolus, la nuit a tout réglé ! »

Lorsqu’on a besoin de conseils, nous les cherchons tous au coucher et cela pêche d’ailleurs sur notre sommeil.

Au final, je dirai plutôt que se coucher tôt porte conseil et sommeil ! En plus, cela évite de finir la bouteille de Coteaux du
layon laissé dans le frigo…

Le réveil

11964008921.jpg

Le réveil est un moment que l’on affectionne très peu, Pour les raisons que lorsque l’on se réveille, notre état est, enfin pour moi en tout cas : déplorable.

Peu importe que la nuit a été longue ou pas, le réveil est la plupart du temps difficile. Notre corps se repose et notre cerveau fantasme une bonne partie de la nuit et tout d’un coup, en une fraction de seconde, un bruit énervant nous réveille . Le corps bien sur déteste et nous le fait comprendre.

Aujourd’hui, j’ai dormi cinq heures, normalement je devrai dormir au moins sept heures. Une différence de deux heures donc. Finalement, un écart peu important mais rien que pour ses cent vingts minutes, le besoin de repos est enorme. Si on ajoute à cela que je n’ai pas pris de petit déjeuner, mon corps se bat contre moi pour que je lui offre une récompense. Une récompense qu’il n’aura peut être pas. Si vous vous demandez pourquoi, non je ne suis pas musulman, c’est juste que je n’ai pas à mangé à l’endroit où je suis (en cours !).

Lorsqu’on ne dort pas assez, on peut faire des choses que l’on aurait pas faite en forme (l’inverse est également vrai). Par exemple, à l’heure où je vous écris, il est neuf heures du matin, et je rédige cet article qui je dois l’avouer est peu interessant. C’est mon opinion, peut être que le votre est différent du mien !

Ce soir, mon envie de dormir sera plus conséquente que celle d’hier, mais à force de me coucher tard, mon corps et mon cerveau s’y habituent. Petit à petit, je vais devenir une grosse loque humaine. Jusqu’au jour où mon réveil ne me réveillera plus…