Le début des vacances…des sourires, de l’exitation…La fin des vacances…des coups de soleil mais surtout des mines tristounettes…La gare Montparnasse est un lieu où nous pouvons très bien être content d’y être comme complètement tout l’inverse.

En regardant bien, on s’apperçoit que chacun garde une attention particulière sur sa valise. Comme si c’était leur enfant…un ptit regard furtif et la personne se sent tout de suite mieux psychologiquement.

Aucun bronzage mais cela ne devrait pas tarder. Ceux en short-chemise ont de bons espoirs, d’autres en Jean-polo-veste sont plus septiques. C’est sur que entre Lille et Bordeaux, il existe une ptite différence de climat.

Le TGV n’est toujours pas parti que les enfants demandent déjà à leurs parents « c’est quand qu’on arrive ?! ». Cela rappelle des souvenirs, l’époque où nous avions pas conscience de toute l’organisation d’un voyage en famille.

Un couple de vieux perdu dans la gare. La mamie prend les choses en main mais ne semble pas confiante. Heureusement, des agents SNCF dont Laura une jeune étudiante sont présents pour éviter que certains se perdent dans leur propre pays.

Voyage en première classe assez calme, avec la moyenne d’âge dans le wagon, cela peut que être tranquille. Sauf lorsqu’il y a des gens qui confondent wagon 12 et 13… »excusez moi, c’est ma place normalement ! » pour au bout de deux minutes se rendre compte de l’erreur.

Du bon reggae dans les oreilles, Word sur mon iPhone et une vue sur la campagne, j’écris pour passer le temps mais cela fait seulement 25 minutes que le TGV est parti…Mais avec quelques heures de sommeil, une ptite sieste s’impose !

Publicités