Quel est le meilleur moment pour écrire un article ? Surement pas lorsqu’on est malade. Tant pis, je me lance !

 

La maladie arrive sans qu’on l’aperçoive. On peut se douter qu’elle arrivera mais on pense qu’elle nous échappera et trouvera un autre cobaye. Pas de chances, elle est bien arrivée, elle fera partie de moi pendant quelques jours. Elle ira peut être rendre visite à mon entourage, qui fera à leur tour une visite chez leur docteur préféré.
La maladie ne fait jamais une visite de courtoisie, quand elle est là, elle te le fait savoir et tu en souffres. Certains devront y résister jusqu’à ce qu’elle aurait pris le dessus sur eux. Car la maladie n’est pas toujours une simple visite chez le docteur et à la pharmacie. Elle peut être également un long séjour à l’hôpital et pour les moins chanceux, un séjour eternel au paradis…

 

Il y a toujours des moyens d’éviter le pire, une maladie qui te pourrira de l’intérieur et qui t’emmènera loin, en haut, mais les moyens sont encore aujourd’hui assez restreints pour certaines maladies.
D’autres sont nés avec une maladie, et devront vivre tant bien que mal aux yeux des autres. D’autres arriveront malgré tout à réaliser leur rêve ultime, de rendre heureux des millions de personnes avant de rendre l’âme avec le respect de tous.

 

Aujourd’hui, je suis malade. J’ai des médicaments qui me feront guérir assez rapidement. Mais d’autres n’ont pas de médicaments, soit par pauvreté ou uniquement parce qu’ils n’existent pas de médicaments pour les soigner. Et d’autres n’ont pas de quoi boire ou manger et finissent gravement malade…

Publicités